Food·Recettes vegan

Burger vegan au « porc » effiloché

Du porc effiloché vegan !??! oui oui, vous avez bien lu! Evidemment, vous vous doutez bien qu’il n’y aura pas de viande dans cette recette…j’ai utilisé le fruit du Jacquier, mais késaco ??? 

Le fruit du jacquier est vert et difforme, pèse entre 7 et 50 kilos mais serait nutritif au point de passer aujourd’hui pour un potentiel sauveur de l’humanité.

Aussi appelé la jacque, ce fruit tient son origine de l’Inde et où il était autrefois massivement cultivé, pour être relayé au statut de « fruit du pauvre ». Car la jacque tient plus du trésor de la nature que du fruit indigne. Chaque fruit du jacquier contient entre 50 et 500 graines enveloppées d’une pulpe jaune-orangée, les deux parties étant parfaitement comestibles.

Les graines en question renferment d’importantes quantités de calcium, de fer, de protéines et de potassium, quant à la pulpe, elle s’avère riche en vitamines C. Outre son apport en  protéines végétales, ce fruit est aussi réputé pour sa richesse en glucides complexes et en fibres.

Outre les apports nutritifs de son fruit, l’une des principales caractéristiques du jacquier est d’être un arbre particulièrement robuste nécessitant peu d’entretien, résistant aux hautes températures et à la sécheresse, aux nuisibles et aux infections. Ce qui pourrait faciliter une hypothétique implantation dans certaines zones arides et plus touchées par la famine.

Une protéine végétale très appréciée des vegans :

Initialement consommé dans les régions tropicales, le jacquier a été adopté par la communauté vegan anglo-saxonne parce qu’il constitue, une fois cuit, une excellente alternative à la viande.

De nombreuses recettes de burger végétarien proposées sur les réseaux sociaux par les blogueurs vegans le mettent ainsi en avant, sous son nom anglais le « jackfruit« . Sa texture ressemble d’ailleurs à celle de la viande de poulet ou de porc.

Le fruit s’achète entier ou en morceaux, en conserve, on peut en acheter dans les commerces asiatiques ou sur certains sites spécialisés.

Depuis le temps que je voyais des recettes avec ce fruit, j’avais vraiment hâte d’essayer, c’est chose faite et je suis séduite!

Assez blablaté, voici la recette! Je me suis inspirée de la recette de Lloyd Lang en la modifiant un petit peu.

Ingrédients : pour 2

  • 1 boite de jeune fruit du Jacquier en saumure
  • 100g de sauce barbecue vegan
  • 1 cas de cassonade
  • 1/2 cac d’ail semoule
  • 1/2 cac de paprika
  • 1 pincée de poivre

pour dresser le burger :

  • 2 pains à burger
  • 1 carotte
  • céleri rave
  • raisins secs
  • huile d’olive
  • moutarde
  • 2 feuilles de salade
  • du fromage de chèvre (pour la version végétarienne)

PB290296.JPG

PB290294.JPG

1/ Égouttez et rincer le fruit du Jacquier

PB290299.JPG

2/ Enlevez les petits pépins et coupez la partie dure du fruit.

PB290300.JPG

PB290301.JPG

3/ Dans un saladier, mélangez le fruit avec la cassonade, l’ail, le paprika et le poivre.

PB290302.JPG

4/ Faites revenir quelques minutes dans une poêle, une fois doré, versez la sauce barbecue (mélangez pour que cela soit bien homogène), un peu d’eau et laisser mijoter 1/4 d’heure.

PB290304.JPG

PB290307.JPG

5/ A l’aide de 2 fourchettes, effilochez le fruit et laissez cuire à nouveau 1/4 d’heure.

PB290311.JPG

6/ Pendant ce temps, préparez le coleslaw en râpant la carotte et le céleri rave, ajoutez 1 cac de moutarde à l’ancienne, quelques raisins secs, 1 cac d’huile d’olive, du sel et du poivre.

PB290309.JPG

7/ Une fois le 1/4 d’heure passé, enlevez le fruit du jacquier du feu, le mettre dans un plat allant au four et mettre au four 10 à 15 minutes à 200°. Cette dernière cuisson va permettre au fruit d’avoir une consistance caramélisée.

PB290314.JPG

8/ Il ne reste plus qu’à dresser les burgers en mettant tous les ingrédients ensemble. Je les ai accompagné de légumes cuit au four.

PB290315.JPG

Pour ce qui est du dressage, il y a pleins de choses à faire, oignons caramélisés, avocat, oignons rouges, tomates (en été bien sur…)…

Je ne suis aucunement en manque de viande mais j’avais vraiment envie de tester cette recette pour voir si cela est vraiment similaire. Je suis bluffée! c’est une bonne alternative pour les personnes qui veulent arrêter de manger de la viande mais à qui cela pourrait manquer.

Je pense que je tenterais d’autres recettes avec ce fruit, à utiliser avec modération car  l’empreinte carbone doit être au max!

Facebook

Instagram

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s